Cameroun : la famille française prise en otage a été libérée

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

19 avril 2013. – La famille des sept otages français enlevés au Cameroun le 19 février dernier « ont été rendus cette nuit aux autorités camerounaises », a annoncé vendredi 19 avril le président camerounais, Paul Biya. Il affirme que les otages sont « sains et saufs » et a remercié « les gouvernements du Nigeria et de la France pour leur aide ». Le président de la République, François Hollande, a confirmé la libération des otages et a exprimé son « immense soulagement », annonçant par ailleurs que la famille devrait rentrer en France dans les prochains jours. Le ministre français des affaires étrangères, Laurent Fabius, partira très prochainement pour le Cameroun afin de rendre visite aux otages libérés. Constitué du père, de la mère, de leurs 4 enfants de 5 à 12 ans et du frère du père, la famille Moulin-Fournier avait été enlevée alors qu'elle se trouvait dans le nord du Cameroun pour visiter un parc national. Cette opération avait été revendiquée par la secte islamiste Boko Haram qui avait exigée la libération de plusieurs de ses membres au Nigéria et au Cameroun, en échange de la libération des français.

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Logo Wikinews
Actualiser la page Actualiser la page
avant Jour précédent

Évènements du 19 avril 2013

Jour suivant avant