Belgique-France : ne pouvant augmenter le prix de leurs pains, des dizaines de boulangeries ont dû fermer

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Olivier Marleix en 2019.

Publié le 10 octobre 2022

Le député LR Olivier Marleix, lors de sa question à l'assemblé nationale le 4 octobre, a indiqué qu'alors que la France produit de l'électricité à 50 euros le mégawattheure (MWh), des entreprises, comme les boulangeries, ne peuvent l'acheter à 600 ou 700 euros le MWh, et ferment par dizaines.

La première ministre, Élisabeth Borne a répondu qu'elle prépare pour ces entreprises les plus en difficultés, un filet de sécurité à l'accès régulé à l'électricité nucléaire historique (Arenh).

La députée LR Christelle D'Intorni, a annoncé qu'en un an, les boulangeries ont subi une augmentation de leurs charges :

  • Prix de la farine : +85 %;
  • Prix du beurre : +215 %;
  • Prix de l'huile : x 4;
  • Prix de l'énergie : augmentation exponentielle.

Les boulangeries qui n'ont pu supprimer la fournée de l'après-midi ou augmenter le prix de la baguette de 1 euro à 1,30 euro, ont dû fermer.

La ministre déléguée auprès du ministre de l'économie, Olivia Grégoire, a répondu que les boulangeries doivent contacter leur fournisseur d'énergie pour s'assurer de leur éligibilité au tarifs réglementés de vente afin de bénéficier du bouclier énergétique tarifaire. Olivia Grégoire, qui anime toutes les semaines le comité de suivi des relations commerciales Egalim et Egalim 2, est en train de mettre au point un mécanisme européen pour mieux protéger les boulangeries

Le président de la Confédération nationale de la boulangerie-pâtisserie, Dominique Anract, a annoncé le 7 octobre que si le prix de l'électricité double ou quadruple, les prix en boulangerie augmenterons de 15 % ou 30 %, car il y a déjà eu une augmentation sur le prix des matières premières :

  • Farine : +30 %;
  • Œufs : +20 %;
  • Sucre : +15 %;
  • Levure : +70 %;
  • Beurre : +70 %;

Même les emballages en papier ont augmenté de +25 %.

Face à la hausse des prix, la boulangerie de Pourrain (Yonne) a définitivement fermé le 30 septembre. Le 25 septembre, c'était la boulangerie Dumont à Vencimont (Belgique) ne pouvant payer sa facture passée de 1 860 euros par mois à 11 863 euros en septembre.

La facture d'électricité du mois d'août d'une boulangerie de Châtelet (Belgique) est montée à 8 837 euros (552 euros le MWh). En septembre 2021, le MWh était à 110 euros et en avril 2020, à 53 euros. La boulangerie a augmenté le prix du pain blanc de 2,20 euros en 2020 à 2,90 euros en septembre 2022, mais il passera à 5 euros si la facture électrique ne baisse pas. Pour d'autres boulangeries, ce serait 17 euros. La facture d'électricité du mois d'août d'une boulangerie de 20 employés à Amay (Belgique) a été multipliée par trois, à 51 000 euros.

Sources[modifier | modifier le wikicode]


Logo Wikinews

avant Jour précédent

10 octobre 2022

Jour suivant avant