Aung San Suu Kyi a pu quitter sa résidence d'assignation pour rencontrer les autorités birmanes

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Aung San Suu Kyi en 2011.

25 octobre 2007. – La dirigeante de l'opposition du Myanmar, Aung San Suu Kyi, a quitté la maison dans laquelle elle est assignée à résidence pour rencontrer un représentant du Gouvernement.
Des témoins ont observé un convoi de véhicules quittant la résidence de la lauréate du Prix Nobel de la paix 1992. Des rapports ont indiqué qu'elle rencontrerait un ministre de liaison, U Aung Kyi, qui a récemment été nommé par le général en chef Than Shwe, dirigeant de la junte militaire du Myanmar.
Ce rendez-vous se produit après que l'Envoyé spécial de l'Organisation des Nations unies, Ibrahim Gambari, se fut rendu au Myanmar pour une mission d'urgence de médiation et de réconciliation.
Hier, des manifestions ont marqué dans le monde entier les douze années d'assignation à résidence ou d'emprisonnement de Aung San Suu Kyi. Elle a été arrêtée pour la première fois en 1989.

Sources