Au moins 46 journalistes tués dans le monde depuis le début de l'année

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

3 août 2009. – Au moins 46 journalistes ont trouvé la mort dans 21 pays du monde au cours des sept premiers mois de 2009, selon un rapport publié lundi sur le site internet de l'ONG International News Safety Institute (INSI), siégeant à Bruxelles.

La Somalie (5 assassinats de journalistes), le Mexique (3), le Pakistan (3), l'Irak (3) et les Philippines (3) sont les pays les plus meurtriers pour le monde de la presse. Le nombre des journalistes tués en Irak, ancien leader du triste classement, est en baisse grâce à l'amélioration de la situation dans ce pays.

La Russe Anastasia Babourova, tuée par balles à Moscou le 19 janvier dernier, figure parmi les journalistes assassinés en 2009. La liste dressée par l'INSI comprend également les noms de quatre journalistes géorgiens tués dans un accident de route le 25 juillet à Koutaïssi, en Géorgie.


Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  Au moins 46 journalistes tués dans le monde depuis le début de l'année (INSI) » datée du 3 août 2009.

Sources