Asie-Pacifique : un classement des pays les plus corrompus

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Aller à : navigation, rechercher

13 mars 2010. – Le cabinet Political and Economic Risk Consultancy a publié, mardi 9 mars, un classement des pays les plus corrompus de la zone Asie-Pacifique. Ce rapport, qui concerne 14 pays d'Asie ainsi que l'Australie et les États-Unis, a été réalisé en interrogeant 2 147 chefs d'entreprises de la région.

L'Indonésie apparaît comme le pays le plus corrompu, suivie de près par le Cambodge. Singapour est, en revanche, l'un des États les plus transparents, suivi par l'Australie et Hong Kong. Les États-Unis sont en quatrième position.

Hasard du calendrier, la publication de cette étude a été suivie de l'amendement au Cambodge d'une loi anti-corruption réclamée depuis des années par les bailleurs de fonds. Certains aspects de cette loi sont cependant critiqués par l'opposition et de nombreuses ONG. En effet, cette loi ne concernera pas les membres du gouvernement et, selon les observateurs, les conditions des sanctions restent floues, ce qui pourrait potentiellement permettre l'emprisonnement de simples opposants.

Classement

Classement Pays Note
1 Indonésie 9,27
2 Cambodge 9,10
3 Viêt Nam 8,07
4 Philippines
5 Thaïlande 7,60
6 Inde 7,18
7 Chine 6,52
8 Malaisie 6,47
9 Taïwan 6,28
10 Corée du Sud 5,98
11 Macao 4,96
12 Japon 3,49
13 États-Unis 3,42
14 Hong Kong 2,67
15 Australie 2,28
16 Singapour 1,42

Sources