Alberta : le gouvernement albertain blâmé pour sa gestion de la propagation de la COVID-19

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Jason Kenney

7 décembre 2020. – Le gouvernement albertain du premier ministre Jason Kenney est blâmé pour les décisions qu'il a prise pour gérer la pandémie de COVID-19. En particulier, on reproche à monsieur Kenney ses réticences à instaurer des mesures plus restrictives pour freiner la propagation de la maladie lorsque ces mesures pourraient avoir des impacts négatifs pour l'économie. On lui reproche aussi de ne pas écouter les conseils de ses experts en santé.

En effet, la pandémie de COVID-19 gagne du terrain en Alberta. Le nombre de personnes infectées ne cesse d'augmenter. Le vendredi 4 décembre, l'Alberta comptait « 18 243 cas actifs : 533 personnes sont actuellement hospitalisées, dont 99 en soins intensifs, et la maladie a pour le moment fait 590 morts dans la province ». Une demande d'aide a d'ailleurs été effectuée par le gouvernement albertain auprès du gouvernement canadien et de la Croix-Rouge, l'objectif étant de s'assurer que les services de santé de la province ne soient débordés. La situation sanitaire albertaine a d'ailleurs fait dire au médecin en chef de la province, la Dre Deena Hinshaw, sur Tweeter : « Il s’agit d’une sombre étape qui devrait nous concerner tous. »

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Logo Wikinews
Actualiser la page Actualiser la page
avant Jour précédent

7 décembre 2020

Jour suivant avant