Affaire Borrel : Djibouti saisit la Cour internationale de Justice contre la France

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

11 janvier 2006. – Djibouti avait déclaré que Bernard Borrel s'était suicidé mais des enquêteurs français avaient découvert qu'il avait été tué.

Depuis, le juge chargé de l'affaire avait appelé à comparaitre des personnalités politiques comme témoins, ce que réfute Djibouti, ces personnes étant protégées par l'immunité diplomatique.

La France refuserait de communiquer le dossier et violerait des traités bilatéraux de 1977 et 1986. La France n'a pas encore donné son accord pour accepter la médiation de la Cour internationale.

Sources[modifier | modifier le wikicode]