1 300 morts violentes dans l'État de Rio depuis le début de 2007

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

20 avril 2007. – Rio de Janeiro et sa région connaissent une violence endémique depuis longtemps mais les fusillades qui ont eu lieu entre la police et diverses organisations luttant pour le contrôle du trafic de drogue ce mardi 17 avril dans une favelas faisant un total de 26 morts en 24 morts dans cette mégapole remettent sous les feux de l'actualité la criminalité de la plus grande ville du Brésil.

Les autorités ont dénombré 6 438 homicides dans l’État de Rio de Janeiro en 2005, cela représente la principale cause de mortalité chez les hommes de 15 à 44 ans.

Amnesty International comptabilise une moyenne de 50 homicides pour 100 000 habitants dans la cité.

La société civile tente de réagir à cette situation et de faire réagir l'opinion publique avec des gestes symboliques telle l'ouverture d'un site internet Rio Body Count comptabilisant toute les victimes de cette violence depuis le 1er février 2007 dans la seule villle de Rio, le bilan au vendredi 20 avril était de 730 tués et 399 blessés.

Une autre manifestation fut la plantation ce vendredi de 1 300 roses sur le sable de la célèbre plage de Copacabana en souvenir des 1 300 victimes de la violence tombée, dans l’État de Rio, depuis le début de l’année.

Sources