États-Unis : un projet de loi au sénat vise à pouvoir poursuivre la SNCF pour son rôle dans la Shoah

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Un wagon exposé au mémorial de Yad Vashem à Jérusalem.

2 août 2013. – Un projet de loi déposé au sénat des États-Unis par des élus démocrates et républicains, vise à pouvoir poursuivre la SNCF pour son rôle dans la Shoah. C'est la seconde fois en deux ans qu'un projet de loi visant à pouvoir poursuivre une entreprise contrôlée par un autre état, ce que la loi américaine ne permet pas à ce jour. Si le texte est adopté, il devra ensuite être promulgué par le président Barack Obama.

En 2011, le PDG de la SNCF avait reconnu le rôle de l'entreprise dans la Shoah en considérant que la SNCF avait été « un rouage de la machine nazie d'extermination ». Entre 1942 et 1944, la SNCF a transporté 76 000 juifs vers les camps de concentrations ou d'exterminations nazis.

Ce projet de loi est déposé alors même que l'entreprise française cherche à décrocher des contrats de construction de lignes à grande vitesse aux États-Unis.

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Logo Wikinews
Actualiser la page Actualiser la page
avant Jour précédent

Évènements du 2 août 2013

Jour suivant avant