L'espace aérien européen fermé à la suite d'un nuage de cendres volcaniques

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Aller à : navigation, rechercher
Avertissement concernant la fermeture de l'espace aérien britannique à Londres
Situation du nuage de cendres provoqué par l'éruption le 15 avril à 18 h UTC
Image de la NASA montrant le nuage de cendres
Le nuage de cendres à Bergen, en Norvège, le 15 avril

15 avril 2010. – Des centaines de milliers de voyageurs ont eu leurs projets de voyage perturbés en Europe par un nuage de cendres volcaniques dû à l'éruption de l'Eyjafjöll, en Islande.

Par dizaine de milliers, les voyageurs attendaient, lorsque tous les vols au départ et à destination du Royaume-Uni ont été bloqués au sol, l'un des premiers pays à être affectée. Le blocage au sol était même plus étendu que celui qui suivait les attentats du 11 septembre 2001, qui annulait uniquement les vols transatlantiques.

Eurocontrol a publié un communiqué annonçant que « la plupart du trafic aérien au Royaume-Uni, en Irlande, au Danemark, en Norvège et en Suisse est suspendu ».

Le blocage au sol est dû au fait que les cendres volcaniques aspirées dans le courant sont des particules d'une taille leur permettant de rester dans l'atmosphère. L'ingestion de cette matière étrangère pouvant déranger, cela mènerait à endommager les moteurs des avions. La composition des cendres est ainsi qu'en premier elles fondraient comme du verre. Si elles pénètrent dans le moteur d'un avion, elles se solidifieraient encore en refroidissant. Ceci pourrait endommager les compresseurs et pales des ventilateurs, empêchant ainsi de redémarrer les moteurs, même si l'appareil sort du nuage.

L'actuelle contingence est informée par le Boeing 747 du vol 9 de la British Airways. Le 24 juin 1982, les quatre réacteurs de l'appareil s'étaient arrêtés pendant 16 minutes lorsqu'il volait à travers des nuages de cendres du volcan Galunggung, alors en éruption, en Indonésie. Dans ce cas, malgré avoir perdu 7 500 mètres d'altitude, l'équipage était parvenu à redémarrer les réacteurs et à atterrir en urgence à l'aéroport international de Jakarta sans faire de victimes.

Le NATS, principal organisme de gestion du trafic aérien au Royaume-Uni, a statué cela : « Les restrictions seront maintenues en place au Royaume-Uni dans l'espace aérien contrôle jusque demain 13 h 00 (heure locale), vendredi 16 avril, au plus tôt », ajoutant : « Nous réviserons plus tard les information du bureau de météo demain à 02 h 30 (heure locale) nous vous conseillons les disposition mises en place jusqu'à demain 18 h 00 ». Et de conclure : « La situation ne peut pas être dite en amélioration ».

Après l'Europe du Nord, le nuage dérive vers le sud. Ainsi, Berlin et Hambourg, en Allemagne, ont fermé leurs aéroports, tout comme les Pays-Bas, la Belgique et le nord de la France. Quelques vols venant de l'Espagne ou du Portugal ont bien été touchés. Plus de 4 000 vols traversant l'Europe du Nord ont bien été touchés, la frappe a affecté les avions et les équipages et le trafic aérien dans le monde entier pourrait être perturbé pour une durée de 72 h.

Vendredi 16 avril midi, le Secrétaire d'État à la Mobilité, Etienne Schouppe, a pris la décision de prolonger la fermeture de l'intégralité de l'espace aérien belge jusque demain, samedi, à 10h00 heure locale. Les vols IFR ne sont pas autorisés, tandis que les vols VFR sont uniquement autorisés dans les zones non contrôlées.

Un autre point d'évaluation a eux lieu samedi à 06 h 00 (heure locale) afin de déterminer si les vols pouvais reprendre ou non. Suit a cette entretien le secrétaire d état a conclu que tout les vols etait a nouveau bloquer au sol en vue des condition météorologique actuelle. D'apres le service météorologique de Belgocontrol les cendres volcaniques sont a en dessous de 20000 Pied d'après belgocontrol ce nuage constitué de cendres volcaniques ce dirige vers la Norvège.

Un autre point d'évaluation a eux lieu ce samedi 17 avril en après-midi le Secrétaire d'État à la Mobilité, Etienne Schouppe, a donner des nouvelles a 18h00 annonçant que le l'intéruption de tout trafic aérien étais maintenu jusque Dimanche 18 Avril 2010 21h00.

Les pays suivant ;Grande Bretagne, Irlande, Norvège avais ouvert leurs aéroport pour ensuite les re-fermés. Les aéroport du nord de l'Italie et le nord de la France sont aussi fermer.

Ryanair et Brussels Airlines a confirmé qu'en raison des prévisions météorologiques, avec la venue continue de cendres volcaniques dans l'atmosphère en Islande, tous les vols vers et depuis le Royaume Uni, l'Irlande, le Danemark, la Finlande, la Norvège, la Suède, la Belgique, les Pays-Bas, le nord de la France, l'Allemagne du Nord, la Pologne et les États baltes seront annulés jusque 13 h 00 lundi 19 avril.

Situation par pays

« ALLEMAGNE : Fermeture des seize aéroports internationaux prolongée jusqu'à dimanche 06H00 GMT.

AUTRICHE: l'espace aérien restera fermé jusqu'à dimanche 00H00 GMT pour tout vol d'une altitude inférieure à 7 500 mètres. Pour les vols d'une altitude supérieure, l'activité aérienne sera de nouveau autorisée progressivement à partir de 18H00 GMT, ouvrant la possibilité d'un survol de l'Autriche.

PAYS BALTES : l'espace aérien restera fermé samedi jusqu'à 13H00 (10H00 GMT) au moins, mais la mesure peut s'étendre à toute la journée.

BELARUS : plusieurs vols annulés et d'autres retardés.

BELGIQUE : l'espace aérien restera fermé jusqu'à dimanche 8H00 (6H00 GMT). Ryanair et Brussels Airlines ont supprimés tous leurs vols jusqu'à lundi midi (10H00 GMT).

BOSNIE : l'espace aérien est fermé au trafic depuis samedi 08H00 (06H00 GMT) et le sera jusqu'à minuit (22H00 GMT).

CROATIE : l'espace aérien a été fermé samedi à 02H00 locales (00H00 GMT).

DANEMARK : la fermeture de l'espace aérien a été prolongée jusqu'à 06H00 GMT dimanche.

ESPAGNE : Une partie du ciel espagnol a été fermée samedi à partir de 12H00 GMT.

FINLANDE : annulation des vols prolongée jusqu'à dimanche 12H00 GMT.

FRANCE : les trois aéroports parisiens de Roissy, Orly et Le Bourget ainsi que 23 aéroports de la province française resteront fermés au trafic jusqu'à lundi 06H00 GMT.

GRANDE-BRETAGNE: le Royaume-Uni a prolongé jusqu'à dimanche 06H00 GMT la fermeture de son espace aérien. Une partie de l'espace aérien pourrait rester ouverte jusqu'à 18h00 pour des vols internes dans les limites de l'Ecosse, de l'Irlande du Nord et du nord de l'Angleterre.

HONGRIE : espace aérien fermé depuis vendredi 17H00 GMT.

IRLANDE : l'espace aérien, rouvert partiellement vendredi, a de nouveau été fermé jusqu'à 12H00 GMT dimanche.

La compagnie Ryanair a annulé tous ses vols en Europe du nord et dans les pays baltes jusqu'à lundi 12H00 GMT "au plus tôt".

ISLANDE : épargnés par le nuage, les aéroports restent ouverts.

ITALIE : l'espace aérien restera fermé dans tout le nord de l'Italie jusque lundi 06H00 GMT.

PAYS-BAS : espace aérien restera fermé au moins jusqu'à 8H00 GMT dimanche.

POLOGNE : l'espace aérien reste totalement fermé jusqu'à nouvel ordre, y compris Cracovie, où sont attendues dimanche près de 80 délégations étrangères pour les obsèques du président Lech Kaczynski mort dans un accident d'avion.

ROUMANIE : la totalité de l'espace aérien de la Roumanie fermé samedi à partir de 18H00 (15H00 GMT). RUSSIE : l'espace aérien restait ouvert, mais des vols vers le nord et l'ouest du continent ont été annulés. L'aéroport de Kaliningrad, enclave russe coincée entre la Pologne et la Lituanie, a été fermé temporairement.

SCANDINAVIE : la compagnie scandinave SAS annule tous ses vols prévus en Scandinavie ce week-end, à l'exception de quelques vols intérieurs dans le nord de la Norvège.

SERBIE/MONTENEGRO/BOSNIE: Les espaces aériens de Serbie, du Monténégro et en partie de Bosnie-Herzégovine fermés samedi à partir de 16H00 (14H00 GMT)

SLOVAQUIE : espace aérien fermé depuis vendredi 13H00 GMT.

SLOVENIE: l'espace aérien a été fermé samedi jusqu'à nouvel ordre.

SUISSE : espace aérien fermé jusqu'à samedi 18H00 GMT.

SUEDE et NORVEGE, qui avaient partiellement rouvert leur espace aérien vendredi, ont aussi de nouveau été interdit de vol.

REPUBLIQUE TCHEQUE : fermeture de l'espace aérien prolongée jusqu'à dimanche 10H00 GMT.

UKRAINE: fermeture de la quasi totalité des aéroports du pays dont l'aéroport international de Kiev.

ASIE-PACIFIQUE : Les compagnies aériennes, de l'Australie et la Nouvelle-Zélande, jusqu'à l'Inde, Singapour ou le Japon, ont annulé vendredi ou reprogrammé de nombreux vols vers l'Europe.

ETATS-UNIS : L'armée américaine a dérouté le rapatriement de ses soldats blessés en Afghanistan ou en Irak, faute de pouvoir les évacuer vers son hôpital militaire en Allemagne. »

Voir aussi

Sources


Protectbriefcase.gif Cet article est archivé et n'est plus librement éditable. Vous pouvez demander des rectifications (interwiki à ajouter, retirer ou modifier, orthographe, grammaire ou autre) dans la page Wikinews:Intervention sur une page archivée.


  • Page
  • Page Europe de Wikinews « Europe »
  • de Wikinews.